Préchauffage batterie tesla

Tesla développe le préchauffage des batteries

Tesla n’en finit plus d’innover. La marque américaine pense à tous ses clients y compris ceux situés dans les endroits les plus froids du globe. Pour eux, Tesla réfléchit actuellement à un système de préchauffage de la batterie car ces composants détestent les températures inférieures à zéro et même plus généralement toutes températures extrêmes.

Les batteries aussi auront droit au préchauffage

Elon Musk et sa marque Tesla dominent actuellement le marché des voitures électriques premium. Pour le rester, le constructeur se doit d’innover. Selon le site Electrek, Tesla met actuellement au point un système de préchauffage des batteries.

Tesla développe le préchauffage des batteries
4.7 (93.33%) 3 votes
Les cellules des batteries n’aiment pas vraiment les températures négatives. Surtout lorsque l’on tire sur le chauffage le matin. En hiver, une voiture électrique peut alors perdre en performances et en autonomie surtout si le véhicule dort dehors. Tesla admet volontiers ce détail en commençant à afficher l’indisponibilité d’environ 10% de la batterie lorsque les conditions sont trop froides. Cette plage de recharge étant sacrifiée pour la bonne utilisation de la batterie lors de la mise en route et pour les performances globales de la voiture.

Pour remédier à cela, une simple action sur son smartphone et l’application Tesla dédiée, permettrait à l’avenir d’activer la batterie pour éviter qu’elle ne se transforme en glaçon. Le petit plus de cette commande c’est la possibilité de l’activer même lorsque le véhicule est branché. Forcément, cette option demandera de l’énergie supplémentaire mais certains propriétaires trouvant souvent leur Model S sous la neige devraient plutôt voir l’avantage global.

Pour profiter de cette nouveauté il va falloir attendre la nouvelle mise à jour système du constructeur. Elle s’ajouterait à la « maj » numéro 2017.50.

Préchauffage de la batterie tesla

Préchauffer son habitacle du bout des doigts

Tesla n’en est pas à son coup d’essai en matière de préchauffage. Il est déjà possible via l’application smartphone de préchauffer l’habitacle avant de prendre place à bord. L’intérêt, outre le confort des passagers, est aussi de dégivrer progressivement les vitres et surtout le pare-brise.

Beaucoup mettent également le chauffage au maximum en entrant dans leur voiture. Sur une électrique, cette action sollicite énormément la batterie et l’autonomie chute. Le fait de préchauffer l’habitacle permet d’actionner une chaleur progressive qui a bien moins d’impact.

Pourquoi une batterie n’aime pas l’hiver ?

Les cellules d’une batterie sont sensibles aux conditions extérieures. En hiver, le froid joue fortement sur celles-ci. Il leur faut une fourchette de températures positives et propices pour être le plus performante possible.

L’autonomie d’une voiture électrique baisse en hiver à cause principalement du chauffage. De plus, à cette période de l’année, nous utilisons davantage les phares et les essuie-glaces et ce facteur s’ajoute aux autres.

En revanche, l’hiver permet aussi d’économiser sa batterie, si si c’est possible ! Les conditions de roulage difficile (verglas, brouillard, neige, etc.) poussent les conducteurs à être plus prudents qu’en été où la visibilité est meilleure et les pneus accrochent mieux. Vigilance au volant veut dire actions moins brusques sur la pédale d’accélération et ça les batteries adorent. Elles le rendent d’ailleurs bien avec quelques kilomètres d’autonomie supplémentaires.