Achat d’un Chargeur batterie Porsche

L’utilisation des voitures de sport telle que Porsche nécessite un entretien régulier et continu. Vu le coût de ces types de véhicules, il est judicieux de prendre toutes les dispositions pour éviter les désagréments pouvant endommager le véhicule griffé Ferdinand Porsche. Nous verrons dans cet article comment entretenir votre véhicule grâce à un chargeur batterie Porsche de qualité.
 
Ainsi, vous n’êtes pas sans savoir que la batterie d’une voiture de sport telle qu’une Porsche mérite une attention particulière. Il s’agit d’un dispositif qui peut subir une perte d’énergie suite à une longue période d’inactivité e votre voiture. En effet, toutes les saisons ne sont pas propices pour se balader au bord de son bolide.
 
Pour cela, il arrive que l’on gare sa Porsche quelque temps ou qu’on l’immobilise le temps d’un voyage. Ce genre de situation implique une décharge complète de la batterie. Il est donc judicieux de disposer dès à présent d’un chargeur batterie Porsche.

Inactivité de la Porsche et état de la batterie

Il faut dire que le froid et l’inactivité sont des facteurs qui agissent négativement sur les batteries des voitures. Une longue période d’inactivité plongera votre voiture dans un état méconnaissable. Il s’agit simplement de la conséquence d’une batterie qui n’a pas été préparée à affronter ce genre de situation.

 

Installation du chargeur de batterie

 

En effet, il est essentiel dans ce cas de disposer d’une batterie qui est correctement chargée. Vous devez donc procéder à ce chargement avant votre voyage ou votre absence.

Alternatives à une batterie de Porsche trop faible

Si le mal est déjà fait et que vous désirez remettre votre Porsche en marche, il devient indispensable de recharger la batterie de votre voiture. En effet, il est assez dangereux de démarrer le véhicule avec une batterie dans un état assez faible.

 

Chargeur de batterie Porsche

 

Cela pourrait même endommager les autres appareils électroniques de votre automobile. Il vous faut donc procéder à une charge complète pour éviter tout risque supplémentaire à votre véhicule.

Dans le cas d’une impossibilité à recharger immédiatement la batterie, il serait plus judicieux de remplacer la batterie faible.

Le chargeur de maintien automatique

Sachez tout d’abord qu’il est possible d’empêcher l’inactivité continue de votre batterie en utilisant un chargeur batterie assez spécial. Il s’agit en effet du chargeur de maintien automatique. Ce dernier est placé entre l’allume-cigare et le secteur. Il permettra donc de maintenir votre batterie à la charge même si vous retirez la clé de contact.
 
raccordement batterie Porsche

 

Ce type de chargeur batterie Porsche vous permet donc d’éviter les disconvenues liées à une longue inactivité, et vous pourrez bénéficier donc d’une forte économie. Il s’agit d’une alternative à prendre en compte si vous ne voulez pas directement investir dans un chargeur batterie dont le coût peut être exorbitant.

 

Découvrez quelques références de chargeur batterie Porsche

Il est primordial de procéder à une charge complète de votre batterie au moins une fois par mois. Il s’agit d’une mesure qui vous permettra de vous assurer non seulement de la bonne marche de votre Porsche, mais aussi de l’intégrité de cette dernière. Pour cela, il vous faut un chargeur batterie Porsche qui répond aux besoins d’une telle voiture de sport. Notons qu’il existe différentes solutions en matière de chargeur batterie pour ces types de véhicules.

Pour une Porsche, il vous faut ce qui se fait de mieux en matière de chargeur batterie. Ainsi, vous pouvez vous immerger parmi les différents types de chargeurs-démarreurs. Ces types de chargeurs présentent une large gamme de fonctionnalités qui vous simplifieront durablement la vie. Ainsi, vous pourrez avoir plusieurs options au cours de l’utilisation de ces chargeurs. Il s’agit notamment de :
  • l’option test ;
  • l’analyse ;
  • la récupération ;
  • la charge rapide ;
  • le check.
Nous vous proposons quelques astuces à prendre en compte en matière de chargeur batterie performant pour votre Porsche.

 

Le chargeur batterie Optimate 5

Il s’agit d’un produit très avancé dans la catégorie chargeur batterie de véhicule. Il faut dire que ce dernier dispose d’une série de fonctionnalités qui méritent qu’on s’y attarde. Ainsi, l’Optimate 5 vous propose les modes récupération, test, diagnostic, sans oublier bien évidemment la charge proprement dite.

De plus, un mode d’entretien est fourni avec ce chargeur et permet d’assurer le bon fonctionnement et la longévité des batteries de 12V. Il faut dire que ce chargeur est assez facile à prendre en main avec une sortie de courant de 2,8A. Vous bénéficierez en plus d’un jeu de connecteurs et de pinces qui vous permettront d’utiliser cet appareil en toute sérénité.

Essayez l’Optimate 5 Voltmatic

Il s’agit d’une solution vers laquelle vous pourrez vous tourner en matière de chargeur batterie. Cet appareil à la pointe de la technologie est utilisable à la fois pour des batteries de 12V que pour des batteries de 6V. Vous pourrez donc en faire une utilisation variée en fonction du type de batterie dont vous disposez.
 
À cet effet, ce chargeur dispose des fonctionnalités de charge et de récupération qui suffisent amplement pour entretenir un bolide tel qu’une Porsche. De même, vous savez sans doute que le risque de transmission de tension inadaptée est prépondérant dans l’utilisation des chargeurs batterie. Ne vous inquiétez pas avec ce chargeur, car il gère de manière automatique la tension idéale qu’il faut pour la sécurité de votre voiture.

 

Tournez-vous vers la CTEK MXS 5.0

Ce chargeur dit intelligent est une prouesse technologique. En effet, il s’agit d’un produit de la maison Creator qui vient confirmer la réputation de la gamme des chargeurs CTEK. Ainsi, vous découvrirez à travers ce produit un appareil qui assure non seulement la fonction de charge, mais aussi celle d’entretien et de test de votre batterie. Il n’est guère utile de douter des performances de ce chargeur batterie Porsche, car plusieurs tests ont déjà été réalisés à cet effet. Mais à ce titre il est également utile de notifier que ce chargeur n’est pas susceptible de produire de la chaleur ou encore des étincelles.

Ce chargeur batterie Porsche peut donc être utilisé en toute sécurité. De même, le caractère complet de cet appareil permet qu’il puisse être utilisé par n’importe quelle personne. Alors, même si vous ne disposez pas de connaissances solides en mécanique, vous pouvez vous lancer dans l’utilisation d’un chargeur CTEK MXS 5.0 pour votre Porsche.

Il faut dire qu’une voiture de référence telle qu’une Porsche nécessite que vous preniez les meilleures dispositions possible pour l’entretien de sa batterie. Pour ce faire, un chargeur batterie « intelligent » est indispensable à un bon entretien. Optez donc dès à présent pour les meilleurs produits disponibles sur le marché dans ce cadre.
 

Porsche, genèse d’une marque légendaire

Créée en 1931 par Ferdinand Porsche, puis reprise plus tard par son fils Ferry, Porsche est l’une des nombreuses marques de véhicules à rejoindre le groupe Volkswagen AG. C’est en effet au lendemain de la crise des subprimes à la suite d’un long feuilleton judiciaire que le groupe Volkswagen racheta la firme Porsche au bord de la faillite à la suite d’un défaut de paiement. L’histoire entre les deux marques de véhicule est intrinsèquement liée. C’est en effet le créateur de la marque Porsche, alors ingénieur et pilote d’essai de son état à l’époque, qui mit sur pied le premier modèle de la marque Volkswagen. Cet Autrichien fit ses débuts chez Daimler.

porsche legende

Il est le père du moteur à moyeu sur roues qui lui valut une notoriété au plan mondial. Ferdinand fut aussi l’un des concepteurs de la Mercedes SS et de la Mercedes SSK. Mais, plusieurs années avant, il révolutionna le monde de l’automobile en dévoilant la voiture électrique hybride Lohner-Porsche lors de l’exposition universelle de Paris en 1897. Ferdinand était un génie de la mécanique. Il s’illustra tout autant dans l’artillerie militaire. On lui doit notamment la construction de plusieurs chars allemands, dont le Jagdpanzer Elefant. Mais, il ne connut pas un succès aussi retentissant dans la construction d’engins militaires, les propositions de son principal concurrent Henschel ayant été toutes les fois préférées aux siennes. La tourelle type Porsche, char développé par Ferdinand, fut tout de même utilisée un laps de temps par l’armée allemande.

C’est à la demande du Führer en 1933 que Ferdinand Porsche conçut un modèle de véhicule accessible même aux classes populaires, d’où le nom de Volkswagen qui signifie en Français ‘’la voiture du peuple ». Ce modèle eut un énorme succès à travers le monde, en particulier à cause de la robustesse de son moteur et sa forme rappelant celle d’un insecte très connu : d’où son surnom planétaire de ‘’Coccinelle ». Mais, bien avant cela, Ferdinand développa deux autres modèles dont le célèbre modèle 64 disponible en 1938.

À la mort de Ferdinand en 1951, son fils Ferry prit la relève pour rehausser davantage l’œuvre de son illustre géniteur. Mais, il prit la tête de l’entreprise familiale dès 1947. On doit notamment à Ferry le succès de plusieurs modèles et la percée du groupe dans la gamme des voitures de sport. La même année, il décida de regagner le site de Zuffenhausen situé à Stuttgart. Il y fit ériger ses propres installations, faisant désormais de l’entreprise un constructeur autonome. Ferry s’employa ensuite à bâtir la notoriété à son entreprise. Pour cela, il participa à plusieurs compétitions automobiles d’envergure internationale (dont la plus importante est celle des 24 heures du Mans) qu’il remporta.

Spécialisé dans la construction et la commercialisation de véhicules de luxe et de sport, le siège de la marque est situé en Allemagne et plus précisément à Leipzig. C’est la marque automobile la plus vendue au monde avec près de 250000 véhicules cédés au cours de l’année dernière : preuve qu’en ces temps où austérité et récession sont omniprésentes à la une, le luxe se vend toujours aussi bien.

Les modèles Porsche des années d’avant

Ferdinand conçut plusieurs modèles qui contribuèrent à sa renommée et à celle de son entreprise. Parmi ces modèles, plusieurs sont restés gravés dans l’histoire de l’automobile en général et de son entreprise en particulier. À la prise des affaires par son fils Ferry, d’autres modèles encore plus performants firent leur apparition, consacrant davantage l’influence du constructeur de Stuttgart dans l’industrie automobile. En effet, les modèles conçus et produits par la marque s’illustrèrent dans tous les domaines du secteur, notamment les courses automobiles et les championnats dont ils remportèrent de nombreux titres. Le palmarès de la marque est sans doute l’un des plus impressionnants de l’histoire. Ci-dessous quelques modèles qui portent l’empreinte du constructeur allemand, ainsi que quelques titres remportés durant les compétitions auxquelles ils prirent part :
  • Le modèle 718 est une monoplace produite entre 1952 et 1957. Il s’est surtout illustré dans les courses de Formule 1 et de Formule 2. Cette voiture de course fit ses débuts aux 24 heures du Mans. Elle remporta plusieurs titres dont les majeurs sont le Championnat d’Europe de la montagne en 1958 et en 1959. Les victoires que la Porsche 718 a à son actif sont nombreuses (24 heures du Mans, 12 heures Sebring, 3 heures de Rouen, grand prix de Berlin, grand prix d’Angola en 1963…). Ce modèle connut sa meilleure saison en 1961, offrant ainsi la 3e place à la firme.
  • Le modèle 787 remplaça le précédent. Il s’illustra également dans de nombreuses courses entre 1961 et 1962. Il fit ses débuts lors du GP de Monaco en 1961, mais ne remporta aucune victoire majeure. Ses pilotes les plus célèbres furent le suédois Joachim Bonnier, l’américain Dan Gurney ou encore l’allemand Edgar Barth pour ne citer que ceux-là.
  • Porsche 787Le modèle 804 prit les suites de son prédécesseur, le modèle 787. Cette monoplace fit ses grands débuts lors du GP des Pays-Bas en 1962. Elle participa également au Championnat du monde de Formule1 la même année. Mais, c’est lors du GP automobile de France sur le circuit de Rouen-les-Essarts qu’elle offrit à son écurie la place de meilleur constructeur. Au total, la monoplace 804 inscrit à son palmarès huit courses, une victoire et une pole position. Elle marqua également le retrait temporaire de la firme à la participation du GP automobile de France à la suite de quelques changements apportés à la règlementation technique et qui ne plurent pas à la firme allemande.
  • Le modèle 904 fut produit quant à lui entre 1964 et 1965. Il s’illustra lors de plusieurs rallyes qu’il remporta. En effet, le palmarès du modèle 904 est impressionnant. Il remporta plusieurs courses, dont les 12 heures de Sebring, les 2000 km de Daytona, les 24 heures du Mans dans la catégorie GT 2.0, mais aussi la Targa Florio et les 3 heures de Monza… Le modèle 904 remporta également le Championnat d’Europe de la montagne à plusieurs reprises et obtint la 2e place lors du Rallye automobile de Monte-Carlo en 1965. Ses illustres pilotes furent notamment Colin Davis, Antonio Pucci, George Follmer, Peter Gregg, Eugen Böhringer et beaucoup d’autres.
  • Le modèle 906 fut conçu par Ferdinand Piëch. Ses premiers modèles furent fabriqués en 1966. Voiture de course robuste et puissante, le modèle 906 à l’instar de ses prédécesseurs s’illustra de façon positive lors des compétitions auxquelles il prit part. Sa dernière apparition sur les pistes eut lieu au Japon en 1977. Comme les modèles qui l’ont précédé, le 906 remporta plusieurs compétitions, dont la Targa Florio en 1966, les 24 heures du Mans, le Championnat d’Europe de la montagne, mais aussi les 500 km de Zeltweg, l’Avusrennen en 1966 et les 1000 km de Suzuka en 1967. Plusieurs pilotes eurent le privilège d’embellir le palmarès de la firme allemande à bord de ce modèle. Parmi eux, on peut citer Rolf Stommelen, Shintaro Taki et Kenjiro Tanaka (lors des 1000 km de Suzuka en 1967), Willy Mairesse, Jo Siffert.
  • Le modèle 907 est une autre prouesse technologique de son temps pensée et conçue par Ferdinand Piëch. Cette voiture de course fut produite au cours des années 1967 et 1968. Elle participa à l’édition 1967 des 24 heures du Mans. Le modèle 907 se distingue de tous ses prédécesseurs par son baquet qui se situait à droite plutôt qu’à gauche. Ce choix voulu par son concepteur se justifiait par le fait que les voitures sur le circuit du Mans tournaient dans le sens des aiguilles d’une montre. Placer le baquet du pilote à droite offrait donc plusieurs avantages à ce dernier, particulièrement dans les virages. Ce monstre des circuits pouvait atteindre une vitesse de 302 km/h quoique disposant d’un moteur à six cylindres. Il faut cependant préciser que ce modèle existait sous deux versions : l’une de six cylindres, et l’autre de huit cylindres respectivement conçues en 1967 et en 1968. Très puissante, cette voiture possédait 220ch sous sa version six cylindres et 270 sous sa version 8 cylindres. Le modèle 907 n’eut cependant pas un palmarès aussi impressionnant que les modèles antérieurs (notamment les modèles 904 et 906). Son meilleur classement fut en effet celui de la 5e place occupée lors des 24 heures du Mans.
  • Le modèle 908 est encore une autre signature de Ferdinand Piëch, mais aussi de Helmut Flegl et de Hans Mezger. Il existe sous deux versions : le modèle 908 L dit ‘’longue queue » conçu pour les circuits rapides (Le Mans, Spa et Monza) et le modèle 908/02 surtout utilisé pour les circuits lents (Sebring, Nürburgring). Le modèle 908 est une version améliorée de son prédécesseur, le modèle 907. Avec une puissance de 350ch contre 320ch pour le modèle précédent, ce modèle fut construit pour être une véritable bête des circuits, mais il ne fut pas vraiment à la hauteur de tous les espoirs portés en lui. En effet, même s’il remporta des victoires lors de compétitions majeures comme celle du Championnat du monde des voitures de sport (1969, 1970 et 1971), des 1000 km de Nürburgring (1969, 1970, 1971), des 1000 km de Spa en 1969, 1000 km de Monza en 1969 et bien d’autres, il fut vite remplacé par le modèle 917, car les désillusions furent presque aussi importantes que les victoires enregistrées ; la plus mémorable étant celle du Mans où tous les modèles de l’écurie allemande en lice (908 L, 908/02 et 917 LH) furent battus par la Ford GT 40.
  • Le modèle 909 encore appelé ‘’Bergspyder » est une voiture de sport de type roadster produite en 1968. Mais, une fois encore, le succès ne fut pas vraiment au rendez-vous avec ce nouveau modèle, car sa présence sur les pistes fut de courte durée. On lui reprochait plus souvent une tenue de route difficile. Certaines mauvaises langues ont même voulu qu’il soit le modèle à bord duquel le pilote Ludovico Scarfiotti trouva la mort le 8 juin 1968 après une sortie de piste. Mais, il n’en est rien. En réalité, c’est plutôt avec le modèle 910 Bergspyder que le pilote italien trouva la mort après avoir percuté un arbre suite à une sortie de piste. Produit en seulement deux exemplaires, le modèle 909 n’enregistra cependant aucune victoire lors des compétitions auxquelles il participa. Le meilleur rang fut celui de 2e qu’il occupa lors du Championnat d’Europe de la montagne du Mont-Ventoux.

Le constructeur de Stuttgart conçut plusieurs autres modèles qu’il serait long de citer ici. Mais, on retient le modèle 917 qui s’illustra à plusieurs reprises lors de plusieurs compétitions remportées. Ce puissant douze cylindres avec ses 560ch fut une véritable machine gagnante. On pourrait citer encore parmi les modèles qui connurent les succès les plus mémorables, les modèles 917 K et 935 K3. Mais, le modèle 956 restera dans les annales comme l’une des meilleures réussites du constructeur allemand. Véritable machine à gagner, ce modèle écrasa durant de nombreuses années successives la concurrence. D’autres modèles s’illustrèrent, comblant ainsi davantage la vitrine de la marque : parmi eux, il y a les modèles 962911 GT1 et 919.

La marque du constructeur de Stuttgart s’illustra aussi par son rôle de conseil, notamment pour de nombreuses marques telles que Seat, Daewoo, Mercedes-Benz, Subaru, Peugeot, Audio et bien d’autres. Elle fut également à l’origine de la renaissance de la célèbre marque américaine Harley-Davidson. Mais, l’écurie allemande s’illustra aussi par ses voitures de route (de ville) reconnues dans le monde entier. Parmi les marques les plus célèbres dans ce registre, on peut citer la Cayenne, la Macan et la Panamera.

La Porsche Cayenne

Le premier modèle de Cayenne fut produit en 2002, même si les premiers modèles ne furent mis en vente qu’à partir de 2003. Véritable succès sur le plan technologique, la Cayenne fut aussi un véritable succès commercial. C’est en effet ce modèle qui fut le plus rentable du monde pour le constructeur allemand. Selon les statistiques rendues officielles, le constructeur réalise environ 8000 euros de bénéfice sur chaque prototype vendu. Ce SUV 4×4 a été produit avec la collaboration de la marque Volkswagen dont il partage d’ailleurs la plateforme. Il existe sous plusieurs modèles : aussi bien en moteur essence V6 qu’en V8, notamment en ce qui concerne les versions S et GTS. Ce n’est qu’en 2009 que sera introduite une version diesel, le modèle TDi VAG d’une puissance de 240ch. La deuxième génération ne fut mise à la disposition du grand public qu’en 2010. Il existe aujourd’hui des versions hybrides, ainsi que des versions électriques pour coller à la tendance écolo de ces dernières années. Ainsi, depuis les premiers modèles parus en 2002 jusqu’aux derniers modèles de 2016 et 2017, plusieurs améliorations ont été apportées notamment au niveau de la puissance fiscale des moteurs.

La Porsche Macan

La Macan est une production récente de la marque allemande de Stuttgart. En effet, le premier modèle de Macan ne vit le jour qu’en 2014. Largement inspiré du modèle Q5 du constructeur allemand Audi, le Macan est disponible en cinq versions : le Macan standard, le Macan S, le Macan S Diesel, le Macan GTS et le Macan Turbo. À l’instar de la Cayenne, le Macan se révéla aussi très vite être un véritable succès commercial. En effet, c’est la voiture la plus vendue au monde en 2015. Initialement destiné au marché asiatique, le succès de ce modèle convainc très vite ses dirigeants qui le rendent disponible sur les autres marchés continentaux. Élégant et d’une fière allure, le Macan a tout pour plaire. Vu de l’extérieur, le Macan rappelle beaucoup la Cayenne même s’il est plus petit. Il s’inspire de plusieurs modèles dont le 918 Spyder par ses phares arrière, mais aussi du modèle 911 par le design de son coffre. Selon les différentes versions du modèle (GTS, Turbo et S), on note quelques différences qui distinguent le véhicule des modèles similaires. Ainsi, le modèle Turbo présente-t-il des sorties d’échappement aux bouts carrés. L’habitacle du Macan, quelles que soient ses versions, inspire le luxe et le confort. Le tableau de bord reste fidèle à la philosophie de la maison avec notamment plusieurs boutons présentant chacun une fonction.

La Porsche Panamera

Cette berline de luxe à 4 portes fut introduite en 2009, le vœu du constructeur de Stuttgart étant de concurrencer des modèles célèbres d’autres marques telles que la Maserati, la Mercedes, BMW, Jaguar pour ne citer que celles-là. Il s’agissait donc de mettre à la disposition du public un modèle à la fois sportif pour rester fidèle à la tradition de la maison et luxueux qu’une berline moderne. Et ce fut un coup de maître. Présenté officiellement pour la première fois à Shanghai, ce nouveau modèle fut aussi un succès commercial. En effet, la morosité économique qui caractérisait les marchés traditionnels (occidentaux) en 2009 au lendemain de la crise des subprimes amena les dirigeants à explorer d’autres marchés présentant des niches intéressantes tels que la Chine, la Russie et l’Amérique du Sud. L’intérieur de la Panamera est d’un luxe arrogant. Souvent comparé au cockpit d’un avion, il est fait de cuir, d’Alcantara et de bois de luxe. Il dispose par ailleurs des fonctionnalités de dernière génération. Il ne reste pas moins attirant, vu de l’extérieur ; sa forme étant largement inspirée d’anciens modèles tels que le 928 par exemple. Enfin, côté puissance, les différentes versions de la Panamera ont une puissance variant entre 350 et 500ch. Ils abritent selon les modèles des moteurs V6 ou V8.

La marque Porsche à l’instar des constructeurs allemands est réputée être résistante et robuste. Elle intègre des pièces dont la résistance fait l’unanimité. Dans la suite, nous nous pencherons sur la batterie et son chargeur.

Pour en revenir au chargeur de la batterie de votre véhicule

Quoique résistante, il peut arriver que la batterie de votre véhicule se décharge pour plusieurs raisons (phares restés trop longtemps allumés par exemple). Le chargeur de batterie est un appareil que vous pouvez alimenter à l’énergie électrique, il ne faut pas négliger son prix pour éviter de tomber sur de la mauvaise qualité. Il en existe plusieurs modèles selon le modèle de véhicule dont vous disposez. Le chargeur est un appareil qui offre un excellent niveau de sécurité à son utilisateur. En effet, muni d’un dispositif qui le protège de la surtension et des chocs fréquents pouvant survenir (court-circuit notamment), il vous indique le niveau de charge grâce à son écran, ce qui vous permet de recharger votre batterie dans la juste mesure. Le voltmètre du chargeur vous indique à tout moment la quantité nécessaire. Certains modèles de chargeurs plus évolués assurent la recharge automatique de votre batterie suivant son niveau. Ils vous donnent également des informations précieuses sur l’état de votre batterie. Veillez souvent à recharger votre batterie à l’aide d’un chargeur adapté afin de préserver sa longévité. Il est tout aussi important de suivre scrupuleusement les consignes du constructeur.

Charger la batterie de votre Porsche Cayenne

Si vous possédez une Cayenne, vous avez le choix entre plusieurs types de chargeurs. En effet, certains chargeurs sont adaptés à tout type de batterie (calcium, gel, acide, AGM ou EFB). Vous avez la possibilité de sélectionner le mode de chargement qui vous convient (lent pour environ 4A et rapide pour 8A). Il est vivement conseillé de préférer les modèles de chargeurs dits ‘’intelligents’‘. Ils vous assurent la charge en plusieurs étapes (démarrage en douceur, absorption du surplus de puissance, maintien de la charge, reconditionnement…). Il existe plusieurs marques disponibles sur le marché.

Charger la batterie de votre Macan

Les chargeurs des modèles Macan ne sont pas différents des autres modèles, même s’il existe des chargeurs adaptés selon la motorisation du véhicule (essence ou diesel). Plusieurs modèles existent sur le marché selon leurs caractéristiques. Mais, il est préférable d’acheter ceux dits ‘’intelligents » qui vous donnent les informations et indications précises. Ces derniers protègent notamment votre batterie des chocs éventuels dus à la surcharge et à la température. Cela y va de la santé et de la longévité de votre batterie.

Charger la batterie de votre Panamera

Plusieurs modèles de chargeurs de batterie sont disponibles sur le marché. La batterie de votre véhicule se décharge pour plusieurs raisons : soit vous avez laissé vos phares allumés longtemps, soit le véhicule est resté éteint plusieurs jours, voire plusieurs semaines de suite… Utilisez de préférence les chargeurs dits ‘’intelligents » qui vous donnent un maximum d’indications, assurant ainsi une charge optimale et en toute sécurité.
Chargeur Batterie Porsche
4.6 (92.86%) 28 votes